Discrimination : la SNCF condamnée à verser plus de 40 000 euros à un salarié

En novembre 2015, le défenseur des droits avait conclu que cet agent avait été «victime d’agissements pouvant revêtir la qualification de harcèlement discriminatoire» et «subi une discrimination en matière d’évolution professionnelle».

Dans sa décision, le conseil relève que ce salarié embauché en 2002 n’a pas eu l’avancement qu’il pouvait escompter, a «fait l’objet d’une agression de la part de deux collègues» et «subi sur une longue période des propos blessants et dégradants». Le conseil de prud’hommes de Bobigny a condamné la SNCF à verser plus de 40 000 euros à un salarié «victime de faits de discrimination en raison de son origine» au technicentre Paris Saint-Lazare.

 

A LIRE AUSSI. Toulouse : il attaque la SNCF pour discrimination

 

«Les mesures prises par l’employeur sont insuffisantes pour atténuer un climat propice à des propos offensants», estiment les prud’hommes. La SNCF a été condamnée à verser des dommages et intérêts «au titre du préjudice moral qu’il a subi et du fait de la discrimination dont il a été victime», des dommages et intérêts «en réparation des préjudices moral et physique subis en raison de l’agression dont il a été victime», ainsi

...

La suite...

....

Lien source - http://rss.leparisien.fr/leparisien/rss/actualites-a-la-une.xml -

- Catégorie - Le Parisien.fr

PUBLiCiTÉ

Vous aimerez aussi...

Translate »