En plein doute, la droite lance la bataille de la cohabitation

Ils en parleront si peu. Tout au plus une référence de Valérie Pécresse qui promet un projet qui a « le courage de la vérité ». Un mot de François Baroin, très furtif. À l’inverse, à la tribune, plusieurs personnalités invoqueront Nicolas Sarkozy que militants et sympathisants ovationnent. Comme si il leur manquait. On rend hommage aux grands hommes de la droite, aux grandes réformes du passé mais 2017 a été une pause, un égarement. Exit l’échec du 23 avril, exit les « fuyards » ayant rejoint le gouvernement et Emmanuel Macron… Le mot d’ordre est désormais à l’alternance que la droite et le centre, LR et UDI, devront conquérir lors des législatives.

De grandes réunions publiques, il n’y en aura pas d’autres jusqu’au 11 juin. Ce samedi, Les Républicains tenaient leur seul meeting national pour lancer « la mère des batailles », dixit François Baroin. Au cœur du parc floral du bois de Vincennes, quelque 2 000 personnes se sont rassemblées malgré le climat morose dans lequel la droite est plongée depuis la défaite du 23 avril, au premier tour de l’élection présidentielle. Alors, il faut y croire, affirmer sa détermination en évitant les fuites des élus vers En Marche ! et celle des militants vers le Front national. Et les

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lepoint.fr/rss.xml -

- Catégorie - Le Point.fr

PUBLiCiTÉ

Vous aimerez aussi...

Translate »