Escalade des tensions entre Israël et le Hezbollah

Le mouvement libanais Hezbollah a mené mercredi une attaque contre l’armée israélienne dans une zone occupée à la frontière du Liban, faisant quatre blessés et provoquant des bombardements israéliens de représailles sur le sud du Liban. Dans une première réaction à l’attaque menée dans le secteur des Fermes de Chebaa, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a averti que l’armée était prête à agir « avec force sur tous les fronts ».

« À 11 h 25 (10 h 25 à Paris), le groupe des martyrs de Qouneitra de la Résistance islamique a visé avec des roquettes, dans les Fermes de Chebaa libanaises occupées, un convoi militaire israélien composé de plusieurs véhicules transportant des officiers et soldats sionistes », affirme dans un communiqué le mouvement Résistance islamique, l’aile militaire du Hezbollah. « Plusieurs véhicules ont été détruits et il y a des victimes dans les rangs de l’ennemi », a ajouté le mouvement chiite.

Tirs nourris

À Jérusalem, l’armée israélienne a fait état dans un communiqué laconique « d’un tir de missile antichar contre un véhicule militaire dans la zone de Har Dov », le nom israélien désignant les fermes de Chebaa. Mais une source au sein des services de sécurité israéliens a fait état de

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lepoint.fr/rss.xml -

- Catégorie - Le Point.fr

PUBLiCiTÉ

Vous aimerez aussi...

Translate »