Le maire d'un petit village en garde à vue pour avoir agressé NKM

Il était activement recherché depuis l’agression et le malaise de NKM sur le marché de la place Maubert dans le 5e arrondissement. Vincent D., âgé de 55 ans, s’est finalement présenté de lui-même à la police, et a été placé en garde à vue ce samedi matin à 8 h 30. La qualification officielle des faits : violences volontaires sur personne chargée d’une mission de service public. Le parquet de Paris, qui a confirmé au Point son placement en garde à vue, avait ouvert une enquête pour « violences volontaires ».

Selon RTL, l’homme en question serait le maire (sans étiquette) d’une toute petite commune de l’Eure. Il ferait également partie des 33 élus ayant parrainé la tentative de candidature d’Henri Guaino à l’élection présidentielle. Contacté par L’Obs, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy refuse cependant un quelconque lien entre ses propos et l’agression. « Ce monsieur n’est ni un ami, ni un proche, ni un membre de mon équipe de campagne. » « Je l’ai simplement croisé pendant la campagne des législatives. » Responsabilité municipale oblige, l’ironie du sort veut que l’agresseur de NKM aurait dû tenir les urnes ce dimanche.

L’ancienne ministre, en ballottage défavorable face au candidat de La République en marche (REM) Gilles Le Gendre,

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lepoint.fr/rss.xml -

- Catégorie - Le Point.fr

PUBLiCiTÉ

Vous aimerez aussi...

Translate »