Le réchauffement climatique met en danger la Réserve mondiale de semences de Spitsbergen

Voilà de nombreuses années que l’on sait que les activités humaines ont un impact négatif sur les écosystèmes de la planète Terre : face à ce constat terrible, l’homme change très lentement ses habitudes de vie afin de s’adapter aux nouveaux défis que posent le réchauffement climatique. S’il peut se montrer dangereusement négligent, l’homme peut également faire preuve d’une forte volonté de protection, comme en témoigne la création de réserves mondiales de graines. Le principe est simple : il s’agit de sauvegarder les semences utilisées par l’agriculture (variétés anciennes ou nouvelles hors OGM) afin de prévenir leur disparition en cas de guerre ou de catastrophe naturelle.

Il existe à l’heure actuelle plus de 1.700 réserves mondiales de semences. Parmi ces arches de Noé végétales, la plus célèbre est sans aucun doute celle établie par le gouvernement norvégien sur l’île de Spitsbergen, dans l’archipel du Svalbard. Situé à la limite de l’océan Arctique et de l’océan Atlantique, au cœur d’un magnifique désert arctique où règnent les ours polaires, cette réserve abrite plus de 4,5 millions de variétés de semences, soit plus de 2,5 milliards de graines, en provenance des quatre coins du monde.

Mais la Réserve mondiale de Spitsbergen est surtout connue pour

...

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/zegreenweb/OkzL -

- Catégorie - ZEGreenWeb.com

PUBLiCiTÉ

Vous aimerez aussi...

Translate »