Législatives : la force du "label Macron"

Comment passer de « loser à député » ?
Libération à la réponse
, c’est « l’effet magique » du « label Macron ». Le quotidien a en effet compilé les cas de plusieurs candidats aux législatives en passe de réussir leur pari dimanche après plusieurs échecs. Libération a rassemblé les résultats de 13 candidats aux élections législatives 2017 et déjà candidats en 2012 et/ou 2007. Alors que leurs résultats tournaient entre moins de 1 % et 13 % lors des élections précédentes, ils ont tous adopté la bannière La République en marche et obtenu entre 28 et 41 % le 11 juin. Avec pour certains des écarts assez considérables.

Libération revient par exemple sur le cas de Sophie Mette. Encartée au MoDem, elle tente sa chance en 2007 et en 2012. En 2007, dans la 8e circonscription de Gironde, elle obtient 6,86 % des voix et est éliminée au premier tour. C’est le cas aussi en 2012, elle se présente dans une autre circonscription, la 9e de Gironde, et n’arrive que 5e du premier tour avec 3,79 %. Investie par REM dans cette même circonscription, elle arrive en tête dimanche 11 juin avec 31,21 % des suffrages exprimés, suivie de loin par le député sortant Gilles Savary qui n’est crédité que de 17,38 % des voix. Soit « cinq fois mieux

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lepoint.fr/rss.xml -

- Catégorie - Le Point.fr

PUBLiCiTÉ

Vous aimerez aussi...

Translate »