Richard Ferrand réélu, malgré tout

L’affaire dans laquelle il est empêtré depuis les révélations du Canard enchaîné n’aura pas eu raison de Richard Ferrand. Les électeurs de la 6e circonscription du Finistère ont décidé d’accorder une nouvelle fois leur confiance au député sortant. Nommé dans la foulée de la victoire d’Emmanuel Macron ministre de la Cohésion des territoires, Ferrand conserve donc son portefeuille, réélu avec 56,53 % des voix. La semaine dernière, au soir du premier tour, où il était arrivé en tête, le ministre de la Cohésion des territoires s’en était pris aux journalistes : « Malgré vos efforts méritoires, je constate que les Finistériennes et les Finistériens m’ont réitéré leur confiance à hauteur de presque 34 %, que dans toutes les grandes communes, comme dans les plus petites, il y a eu l’expression de cette confiance. »

La raison de ce règlement de comptes ? Cette affaire d’opération immobilière douteuse conclue en 2011 entre les Mutuelles de Bretagne, que Ferrand dirigeait à l’époque, et sa compagne, révélée par la presse dans la foulée de sa nomination. Du jour au lendemain, le meilleur allié d’Emmanuel Macron est devenu une incarnation des méthodes du passé, de cette époque où les barons locaux entremêlaient un peu trop leurs intérêts

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lepoint.fr/rss.xml -

- Catégorie - Le Point.fr

PUBLiCiTÉ

Vous aimerez aussi...

Translate »